Suivi du projet Olha

Le projet OLHA, porté par l’association BORTÜKARIAK, consiste en la rénovation de trois cayolars qui n’ont plus de vocation pastorale, afin de les transformer en abris pour usagers de la montagne. Cette rénovation sera confiée à l’association Interface qui a pour  but l’accompagnement de personnes en difficulté d’insertion en valorisant le petit patrimoine rural. A partir de ces rénovations et la réhabilitation d’anciens chemins de transhumance, l’Office de tourisme de Soule sera à même de proposer des circuits. Le projet vise, également, à inciter le Pays de Cize voisin à prolonger le circuit souletin.     

 

Historique :

Dans les années 1990, première expérience de rénovation de cayolars : Pixta Pekoa et Ardane.

2005-2007 : un petit groupe d’adhérents décide de reconduire l’expérience de rénovation de cayolars et cherche des partenaires potentiels. Mais la tâche s’avère beaucoup plus difficile que la première fois. Après la rencontre avec Kepa Fernandez, professeur à l’université de Navarre à Pampelune très intéressé par le projet, l’association se dirige vers un partenariat transfrontalier.

Janvier 2007 : présentation de l’association Interface de Mauléon agréée « Atelier-Chantier-Insertion ».

Juin 2007 : présentation du projet à tous les copropriétaires des trois cayolars choisis (Olhadübi, Ganagerre et Lexarregaratea).

Septembre 2007 : présentation du projet au Conseil général des Pyrénées-Atlantiques à Bayonne.

Octobre 2007 /mai 2008 : déplacements à Pampelune, Otxagabia, Isaba, Roncal de plusieurs représentants de l’association.

 

Mais tout ce travail de contacts et recherche ne débouche sur rien. C’est alors que l’association décide de se tourner vers le programme LEADER Montagne basque. Le programme LEADER vise à encourager des initiatives locales de développement rural. Son enveloppe globale pour la période 2007-2013 s’élève à 1.650.000 € de fonds européens auxquels s’ajoutent 1.350.000 € de subventions publiques de la Région et du Conseil général.

 

Février 2009 : présentation du projet à la Commission syndicale du Pays de Soule. Celle-ci, dans un premier temps, décide de prendre la maîtrise d’ouvrage du projet puis se ravise parce que cela ne fait pas partie de ses prérogatives.

2009/2011 : nombreuses rencontres avec l’association Interface et l’Office de tourisme de Soule pour essayer de trouver une solution.

Octobre 2011 : le Président de l’Office de tourisme de Soule, Pierre Etchemaite, prend contact avec l’association.

Novembre/décembre 2011 : une réunion est organisée à la Commission syndicale du Pays de Soule. Le projet de rénovation de trois cayolars est entériné. Les deux premiers restent inchangés. En revanche, il est décidé de rénover le cayolar Zingolatze au lieu de Lexarregaratea dans la perspective de prolongement de parcours pédestres en Pays de Cize et en Navarre. L’association Bortükariak devient le maître d’ouvrage du projet.

 

La Communauté de communes Xiberoa décide d’apporter son concours sous forme d'avance de trésorerie et ingénierie. La Commission syndicale du Pays de Soule s’engage également à prêter main forte dans les relations avec l'Administration et à mettre à disposition de l’association du personnel afin d’approcher du chantier le matériel nécessaire à la rénovation.

 

A partir de ce moment-là, les affaires sont rondement menées en coopération avec le Groupe d’Action Locale – Montagne basque ou GAL de Bayonne. La Communauté de communes et la Commission syndicale se partagent la tâche. Bortükariak est associé à toutes les démarches et fait le nécessaire pour réunir les documents concernant l’association.

 

27 janvier 2012 : Bortükariak organise une réunion destinée aux copropriétaires du cayolar Olhadübi à Tardets pour leur expliquer qu’un prêt à usage de 20 ans sera signé devant notaire. Afin de ne pas déranger les 23 copropriétaires, il est nécessaire que ceux-ci choisissent un représentant.

 

Février 2012  : la Communauté de communes regroupe les pièces nécessaires au bouclage du dossier et rédige la fiche projet LEADER avec le budget prévisionnel et le plan de financement. Elle dépose la demande de financement auprès du GAL à Bayonne qui en accuse réception le 28 février 2012.

 

15 mars 2012 : signature du prêt à usage du cayolar Olhadübi.

 

26 mars 2012 : réunion de tous les partenaires de Bortükariak c’est-à-dire les représentants de la Région Aquitaine, du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, du Pôle touristique pyrénéen, de la Communauté de communes Xiberoa et de la Commission syndicale du Pays de Soule. 

 

La suite sur notre prochain article blog ....

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Pixta Pekoa - photo Etienne Boyer
Pixta Pekoa - photo Etienne Boyer

Pour nous contacter :

jacques.hidondo@wanadoo.fr

Club de Mauléon

Ardane Pekoa - Photo Christophe de Parda
Ardane Pekoa - Photo Christophe de Parda